/

Dépression

/

Accueil

Dépression, le guide pratique

Dépression

La dépression est une maladie qui touche 15 à 20 % de la population en France sans distinction d'âge, de sexe et de catégorie socioprofessionnelle. Ses nombreuses formes la rendent souvent difficile à diagnostiquer et donc à soigner.

Ce site va vous aider, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre pour bien choisir...

Symptômes et causes

Comprendre les symptômes et les causes de la dépression

Voir les articles
Prévention et traitements

Prévenir et traiter la dépression

Voir les articles

Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
AB
annik bianchini depeint

psychanalyste

Expert

yvon alexis g.

conseiller spécialisé en phytothérapie & huiles es | plantes médicinales et huiles essentielles

Expert

christel froidevaux

naturopathe | naturopathie auriculothérapie relaxation

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Dépression nerveuse, l'essentiel en une page

Voici un aperçu des points abordés dans notre guide pratique sur la dépression. Pour en savoir plus, cliquez sur les liens de votre choix.

Simple mal-être ou trouble plus profond et plus ancien, la psychothérapie peut être d'une grande aide pour surmonter les épreuves de la vie.

Maladie dangereuse dans la mesure où elle constitue la première cause de handicap dans le monde, la dépression nerveuse fait souffrir les personnes, mais aussi les économies puisqu'elle est responsable de jours non travaillés supérieurs à ceux des diabétiques, par exemple.

Maladie polymorphe, allant de la dépression événementielle après une perte, un deuil, une rupture amoureuse, la dépression nerveuse peut être également chronique et psychotique et entraîner les malades dans des séjours répétés en hôpital psychiatrique.

Toujours suspectés de fainéantise et de manque de volonté, les malades dépressifs se réfugient dans le déni ou dans l'alcool et les stupéfiants pour masquer leurs symptômes.

Définition de la dépression

La dépression est une maladie du corps et de l'esprit. La maladie de la dépression est responsable de 10 à 20 millions de tentatives de suicide et de 850 000 morts par suicide chaque année dans le monde.

Dépression : qui est concerné ?

La dépression touche 15 à 20 % de la population en France. Toutes les catégories socioprofessionnelles et tranches d'âge sont concernées :

  • la dépression enfant : pour différentes raisons, les nourrissons et les enfants peuvent être malades de la dépression, s'ils sont mal soignés, ils pourront rechuter à l'âge adulte ;
  • la dépression à l'adolescence : les adolescents sont aussi touchés par cette maladie, mais il faut veiller à ne pas confondre les troubles liés à la dépression à ceux liés à cet âge de transition où ils se préparent à entrer dans la vie adulte ;
  • la dépression femme : les femmes sont particulièrement touchées par la dépression, notamment autour des périodes de grossesse ;
  • la retraite et dépression : la retraite, par le changement brutal de rythme qu'elle engendre, est souvent à l'origine de dépressions chez les seniors et les personnes âgées qui ont souvent l'impression d'être devenus inutiles.

Les nombreuses causes de la dépression : stress, traumatisme...

Les causes de l'apparition d'une dépression nerveuse ne sont pas toujours identifiées chez les malades. Dans de nombreux cas cependant, on trouve deux grands types de causes :

  • stress et dépression : le mode de vie stressant, la tension permanente sont souvent à l'origine d'une dépression,
  • dépression réactionnelle : ce sont les cas où la dépression est causée par un événement extérieur (choc, traumatisme, échec amoureux comme le divorce ou professionnel comme le chômage) ou par l'accumulation d'une tension trop forte.

Conséquences et complications de la dépression nerveuse : travail, couple, sommeil...

La dépression peut s'accompagner de conséquences plus ou moins graves pour le patient et son entourage :

  • la dépression au travail peut être due à des conditions de travail stressantes et entraîner le mal-être du salarié, à des causes extérieures du travail, mais empêcher une personne de continuer à travailler ;
  • le couple et la dépression : la dépression peut avoir des conséquences sur l'équilibre d'un couple et entraîner une séparation ;
  • la dépression et le sommeil : la dépression peut perturber le sommeil (insomnie, hypersomnie, somnifères et sevrage) ;
  • l'alcool et la dépression : les addictions comme l'alcool ou les drogues peuvent faire sombrer dans la dépression et vice versa ;
  • la dépression et le suicide : le suicide est le risque majeur de la dépression, de très nombreux décès sont dus chaque année à la dépression.

Dépression nerveuse :les symptômes fréquents

La dépression entraîne un bouleversement à la fois émotionnel, intellectuel et physique, durable.

Les symptômes de dépression les plus fréquents :

  • Anhédonie et tristesse : les personnes dépressives sont tristes sans raison apparente et n'ont plus envie de rien ; cette tristesse s'accompagne souvent de crises de larmes et de la perte du plaisir et des plaisirs.
  • Asthénie : la fatigue, comme l'insomnie, est l'un des principaux symptômes de la dépression ; si elle devient chronique, la fatigue peut conduire à la dépression.
  • Prostration : la prostration et l'incapacité d'agir ou de prendre des décisions sont les symptômes de la dépression.

Test et diagnostic de la dépression nerveuse

Les médecins généralistes ou spécialistes peuvent faire passer à leurs patients un test de dépression pour dépister une éventuelle dépression masquée. Ces questionnaires ne doivent pas être réalisés par le patient seul et se substituer au diagnostic d'un médecin. Ils permettent notamment d'évaluer la gravité de l'état dépressif d'un patient et de suivre l'évolution de la maladie.

Types de dépression : mélancolie, post-partum, bipolaire...

La dépression peut prendre de très nombreuses formes selon les personnes, le contexte, la personnalité... On distingue les états dépressifs et les troubles apparentés ou liés.

Les différents états dépressifs qui existent

Voici quels sont les différents états dépressifs. La déprime est à ne pas confondre avec la dépression, on peut être déprimé sans être pour autant malade de la dépression ; la déprime correspond à des épisodes momentanés dont on se relève sans difficulté particulière. La mélancolie est une véritable psychose qui se caractérise par des émotions morbides pénibles, dépressives et qui dominent le comportement. L'épisode dépressif survient de façon isolée alors que les symptômes n'étaient pas présents auparavant ou qu'ils étaient contenus par un traitement ; l'épisode dépressif peut concerner les dépressions légères et graves. La dépression chronique concerne les personnes ayant des troubles dépressifs récurrents qui peuvent être dus à une dépression mal soignée par exemple. La dépression majeure intervient très brutalement et peut entraîner des risques importants de suicide.

Troubles liés ou apparentés à la dépression nerveuse

Les troubles entraînés par la dépression sont à la fois physiques et psychologiques et se manifestent par l'abattement, une grande anxiété, des idées morbides...

Les troubles dépressifs sont différents selon le type de dépression. La dépression saisonnière est ponctuelle et due au manque de lumière en automne et en hiver. La dépression post-partum est déclarée par la femme enceinte pendant ou juste après la naissance de son bébé, à ne pas confondre avec le simple Baby-blues. La dysthymie engendre des troubles moins sévères que ceux de la dépression majeure et peuvent passer inaperçus ; les malades confondent souvent leurs symptômes avec leurs traits de caractère. La psychose maniaco-dépressive ou dépression bipolaire est une forme sévère et grave de dépression qui peut entraîner des idées de suicide. L'anxiété et la dépression peut concerner les enfants comme les adultes ; il faut savoir distinguer anxiété normale et anxiété pathologique. La dépression masquée est classée parmi les dépressions atypiques comme la dépression saisonnière, on parle parfois de « dépression riante » lorsque la personne reste enjouée en surface, tout en souffrant de troubles somatiques parfois intenses. La dépression hostile ou agressive est souvent associée à l'alcoolisme ou l'addiction, peut dans certains cas entraîner des troubles du comportement et conduire les personnes à des comportements violents.

Guérir de la dépression nerveuse : plusieurs solutions

On connaît aujourd'hui plusieurs moyens, souvent complémentaires, pour guérir une dépression : traitements médicamenteux, thérapies, médecines douces, soins longs.

Médicaments contre la dépression : les antidépresseurs

Le principal traitement contre la dépression est l'antidépresseur. L'antidépresseur agit sur les neurotransmetteurs (dopamine, adrénaline, sérotonine) : c'est le traitement biologique contre la dépression. Il ne peut être prescrit que par un médecin. Les antidépresseurs peuvent entraîner de nombreux effets secondaires importants. L'arrêt d'antidépresseur ne doit jamais se faire brutalement, mais extrêmement progressivement et sous le contrôle d'un médecin, car le sevrage peut être difficile.

Thérapies contre la dépression nerveuse

Il existe de nombreuses thérapies pour guérir de la dépression à adapter à chaque patient. La psychothérapie dépression, également appelée thérapie cognitive et comportementale, permet d'accompagner les personnes déprimées dans la voie de la guérison. La thérapie familiale systémique a pour but de prendre le malade dans son contexte familial pour rechercher les causes possibles de la dépression et l'aider à guérir. La pleine conscience / mindfulness cherche à briser les réflexes de pensées négatives des personnes qui ont déjà souffert d'épisodes dépressifs. La gestalt-thérapie repose sur un ensemble de techniques verbales et non verbales : elle cherche à réhabiliter le ressenti émotionnel contre la pensée strictement rationnelle. La dépression et psychanalyse est une méthode qui permet de traiter des désordres psychiques, notamment de l'ordre névrotique. La sismothérapie, aussi appelée thérapie par électrochocs, est utilisée quand les autres traitements n'ont pas fonctionné. La cure de sommeil est utilisée dans les états d'angoisse, les psychoses aiguës comme la schizophrénie et la dépression maniaco-dépressive ; le patient est plongé dans le sommeil pendant plusieurs heures sous la surveillance d'un médecin. La dépression et hypnose, souvent décriée par le milieu médical, peut être utile pour guérir de la dépression.

Utiliser les médecines douces pour guérir de la dépression

Pour compléter une thérapie ou un traitement dans le cadre d'une dépression légère ou évènementielle, il est possible de s'aider des médecines douces :

  • antidépresseur naturel : il s'agit d'extraits de plantes comme le millepertuis ou les fleurs de Bach,
  • homéopathie et dépression : les traitements homéopathiques sont prescrits uniquement par les homéopathes et ont l'avantage de prendre le patient dans sa globalité et de ne pas seulement soigner les symptômes,
  • dépression et acupuncture : l'acupuncture est une technique reconnue comme efficace pour soulager les dépressifs de certains de leurs troubles,
  • dépression saisonnière luminothérapie : la lampe de luminothérapie permet aux patients souffrant ponctuellement de dépression saisonnière de remonter la pente,
  • alimentation et dépression : il est prouvé qu'une alimentation équilibrée et riche en Oméga 3 est une bonne prévention contre la dépression ou les rechutes.

Dépression et soins longs : cure, hôpital

Dans certains cas de dépression, le passage par des soins longs est nécessaire :

  • cure dépression : les cures thermales peuvent soulager les personnes dépressives en leur apportant un changement de contexte, du repos, etc.,
  • dépression hôpital : pour les dépressions sévères ou qui ne guérissent pas malgré la prise d'antidépresseurs, les patients peuvent demander une hospitalisation pour une prise en charge globale et de longue durée ; l'entourage peut aussi demander l'hospitalisation en cas de crise.

Les gestes de prévention anti dépression

Pour éviter de faire une dépression ou de rechuter après un épisode dépressif, il existe des comportements spécifiques à adapter en prévention. Parmi eux, il est fortement conseillé de suivre une thérapie et d'être suivi par un thérapeute.

Entourage : aider le dépressif et vivre avec lui

Pour aider un dépressif, on conseille d'adopter certains comportements : l'écoute et le dialogue, la compassion : montrer qu'on comprend sa souffrance, éviter la culpabilisation du malade, proposer au malade de changer d'environnement, etc.

Qui consulter pour une dépression nerveuse : généraliste ou spécialiste ?

Habituellement, on conseille d'abord de s'adresser au médecin généraliste en cas de dépression, c'est le parcours de soins habituel.

Ensuite, celui-ci pourra orienter le malade vers un spécialiste : psychiatre dépression (médecin spécialisé en psychiatrie), et psychologue dépression : le psychologue n'est pas un médecin, mais est un professionnel habilité à mener des psychothérapies.


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !