Dépression endogène et exogène

Sommaire

La dépression est une maladie qui se décline sous des formes très diverses. En fonction de leur origine, on distingue des dépressions endogènes ou exogènes. Les secondes puisent leur source dans un événement particulier, contrairement aux premières.

Le point sur toutes les différences entre dépression endogène et exogène maintenant.

Classification des dépressions

Dans le domaine de la psychiatrie, différentes classifications s'attachent à distinguer les formes variables que peut revêtir la dépression. Un peu moins utilisée aujourd'hui, l'une d'entre elles oppose les dépressions endogènes et exogènes.

Différents termes sont utilisés pour désigner chacune de ses formes de dépression :

  • La dépression exogène est qualifiée de dépression réactionnelle, névrotique ou psychogène.
  • La dépression endogène est également appelée dépression mélancolique.

Dépressions exogènes et endogènes : des causes diverses

Ces deux formes de dépression se distinguent par leur origine.

Causes de la dépression exogène

La dépression exogène est une réaction à un événement particulier. Celui-ci peut être de différente nature :

  • la perte d'un être cher ;
  • un échec sur le plan personnel ou professionnel ;
  • l'annonce d'une maladie ;
  • un accident, etc.

L'événement déclencheur est souvent grave, mais certaines personnes réagissent à des faits qui peuvent sembler, vu de l'extérieur, dérisoires. Parfois, il s'agit d'une accumulation de tensions.

La personne touchée n'arrive pas à surmonter l'épreuve ; la tristesse, normalement ressentie après un fait marquant, ne s'atténue pas avec le temps. Progressivement, l'état devient pathologique.

Causes de la dépression endogène

Dans le cas de la dépression endogène, aucune cause extérieure identifiable n'explique l'épisode dépressif. Elle est souvent liée à un trouble bipolaire, anciennement appelé psychose maniaco-dépressive.

Particularités des dépressions endogènes et exogènes

Si ces deux dépressions sont associées aux symptômes classiques de la maladie (tristesse, perte d'intérêt pour les activités courantes, ralentissement psychomoteur, etc.), elles présentent chacune des spécificités.

Particularités de la dépression endogène

Une personne souffrant de dépression endogène est généralement sensible aux marques d'attention de son entourage, qui améliorent son état.

La dépression endogène est caractérisée par une douleur psychique très vive et un détachement vis-à-vis du monde extérieur ; elle est associée à un risque suicidaire élevé. Elle s'accompagne parfois de symptômes psychotiques (idées délirantes, hallucinations...).

Particularités de la dépression exogène

La dépression exogène est souvent passagère, alors que la dépression endogène est généralement chronique. Les crises et symptômes ont lieu le plus souvent le soir pour la dépression exogène. Leur intensité est généralement moins importante.

Traitements des dépressions endogènes et exogènes

Traitement de la dépression exogène

La dépression exogène peut être enrayée par la psychothérapie, qui va notamment viser à atténuer le sentiment de culpabilité des patients, qui remettent souvent en cause leur comportement au moment de l'événement douloureux.

Ce type de dépression réagit moins aux traitements médicamenteux ; lorsqu'un antidépresseur est néanmoins prescrit, les résultats n'apparaissent qu'au bout de plusieurs semaines de traitements.

Traitement de la dépression endogène

Les dépressions endogènes nécessitent la prise de médicaments antidépresseurs, éventuellement associés à un antipsychotique, voire une électroconvulsivothérapie. Une psychothérapie de soutien aide également les patients à mieux vivre leur quotidien.

Informez-vous sur la dépression grâce à nos contenus :