Aider un dépressif

Écrit par les experts Ooreka

Aider un dépressif passe non seulement par le fait de parler, mais aussi de reconnaître sa souffrance et sa maladie.

Voici quelques autres pistes.

Aider un dépressif en thérapie : entrer dans sa démarche

Deux mains soutien main seule

Dans le cas de parents d'un enfant dépressif, aider l'enfant consiste :

  • à ne pas nier la souffrance,
  • et à accompagner l'enfant dans une démarche thérapeutique.

Dans le cas d'un conjoint dépressif, il est conseillé d'accompagner la personne :

  • y compris lors d'un premier entretien avec un thérapeute ou un médecin,
  • c'est une manière d'aider la personne dépressive à entrer dans une démarche de guérison.

Dans le cas d'une jeune mère en dépression post-partum (postnatale), le rôle du père est crucial dans la guérison de la mère et dans le développement psychomoteur du nourrisson.

Suicide : poser la question pour aider le dépressif

Dans de nombreuses formes de dépression, le suicide ou la tentative de suicide est le risque majeur de la maladie.

Poser franchement la question peut permettre d'aider une personne dépressive en reconnaissant sa souffrance.

Il ne faut jamais banaliser une tentative de suicide.

Aider le dépressif : proposer des solutions

Pour aider une personne dépressive, son entourage peut lui proposer une prise en charge à l'hôpital ou bien un changement d'environnement.

Proposer ou imposer une prise en charge à l'hôpital

Dans les cas de dépression bipolaire ou maniaco-dépressive, on peut aider la personne dépressive :

  • en demandant une hospitalisation,
  • ou en la proposant au malade en accord avec le médecin.

Permettre à la personne dépressive de changer d'environnement

Pour aider le malade, on peut :

  • lui proposer des vacances, une retraite, une mise à l'écart de l'environnement habituel de la personne dépressive : pour l'aider à prendre du recul et identifier les causes de la dépression,
  • lui éviter d'être en présence de personnes déprimantes ou qui enferment la personne dans des injonctions paradoxales (contradictoires) : aide la personne à sortir de sa dépression et éventuellement à en prendre conscience.

Dans le cas de familles dépressives, il est conseillé de s'engager ensemble dans une thérapie familiale pour sortir des schémas pathogènes de fonctionnement.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
yvon alexis g.

conseiller spécialisé en phytothérapie & huiles es | plantes médicinales et huiles essentielles

Expert

emma rahari

psychologue | ecoute active, approche humaniste

Expert

SD
safia djoumi

aromathérapeute holistique et coach en nutrition

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !