Antidépresseur naturel

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Les antidépresseurs naturels font partie des médecines alternatives ou traditionnelles.

Pour soigner une dépression légère, on peut utiliser les médecines douces en complément par exemple d'une psychothérapie : l'antidépresseur naturel, l'homéopathie, l'acupuncture, la luminothérapie ou encore une alimentation riche en omégas 3.

Antidépresseur naturel : un complément de traitement

L'antidépresseur naturel peut être utilisé en cas de dépressions légères non psychotiques. En complément d'un traitement classique, on peut en effet utiliser des antidépresseurs naturels comme le millepertuis, la rhodiole ou encore les fleurs de Bach. Les antidépresseurs naturels font partie des médecines douces qui proposent un ensemble de techniques pouvant soulager les cas de dépression légère.

Rhodiole : antidépresseur naturel dépressions légères

La Rhodiola Rosea possède une racine aux propriétés antifatigue physique et intellectuelle.

C'est un stimulant général qui peut aider à sortir des dépressions saisonnières et des dépressions par surmenage :

  • stimulant qui active la récupération : efficace dans les cas d'asthénie (fatigue) et pour lutter contre le stress,
  • régule l'adrénaline (neurotransmetteur libéré en cas de stress) : elle est une alternative naturelle aux anxiolytiques.

Utilisée dans le milieu sportif pour amplifier la résistance à l'effort et favoriser la récupération cardiaque, on l'utilise avec succès chez des patients atteints de syndrome de fatigue.

Dans les cas de dépression saisonnière, la Rhodiola permet d'agir sur :

  • les changements d'appétit (boulimie pour le sucré),
  • les dérèglements du sommeil (hypersomnie),
  • et la perte d'activité qui en découle.

Antidépresseur naturel : le millepertuis

Le millepertuis ou barbe de Saint-Jean, est une plante utilisée dans les formes de dépression légère : il est disponible en pharmacie sans ordonnance.

Alors que la France reste encore méfiante, l'Allemagne l'utilise comme traitement de la dépression légère et modérée.

Comme tout principe actif il peut :

  • présenter des effets secondaires : irritation de l'estomac, sécheresse de la bouche, photosensibilité,
  • entraîner des interactions avec certains médicaments notamment la pilule contraceptive.
Lire l'article Ooreka

Le safran contre la dépression

La crocétine, un des composés actifs du safran, est facilement absorbée par l’intestin et elle n'a aucun mal à être véhiculée jusqu’au cerveau où elle joue le rôle d’inhibiteur. Ainsi, en inhibant la recapture de la sérotonine et de la dopamine, le safran aurait la capacité d’agir dans la dépression.

Il serait particulièrement efficace lorsqu'il est consommé à raison de 30 à 60 mg/jour. Une étude de décembre 2019 réalisée chez des patients âgés souffrant de dépression majeure a montré un bénéfice du safran équivalent à celui de la sertraline (Zoloft®, un ISRS).

La coenzyme Q10

L’énergie que nous déployons n'est possible qu'avec la coenzyme Q10 (ubiquinol). En effet, cette molécule cousine des vitamines est indispensable à la production d’énergie au niveau des mitochondries, ces cellules énergétiques présentes dans chacune de nos cellules.

La synthèse endogène de CoQ10 diminue avec l’âge et une supplémentation peut s’avérer judicieuse dans de nombreux cas de figure, y compris en cas de dépression.

Les études et l’expérience clinique tendent à montrer des améliorations des troubles par la prise de CoQ10 à des doses allant jusqu'à 2 g/jour sur des périodes prolongées (en parallèle des thérapies classiques).

L'Hericium erinaceus

L'Hericium erinaceus (le champignon « crinière de lion », communément appelé « houtou » ou « shishigashira » en Chine, et « yamabushitake » au Japon) serait aussi efficace sur les neurones que sur le psychisme. On lui prête en effet des propriétés à la fois anxiolytiques, relaxantes et antidépressives.

Une étude menée auprès de femmes ménopausées a mis en évidence une amélioration de la dépression (et des troubles du sommeil associés) après quatre semaines de prise de 0,5 g d’H. erinaceus sous forme de biscuits.

Les fleurs de Bach : antidépresseur naturel contre l'anxiété

Les fleurs de Bach sont des extraits de fleurs utilisés en gouttes, pastilles ou spray.

Mises au point par le médecin immunologiste, bactériologiste et homéopathe, Edward Bach (1886-1936), les fleurs de Bach sont classées dans la catégorie des compléments alimentaires.

Il existe 38 préparations à base de fleurs qui ciblent chacune, un état émotionnel différent comme :

  • la peur,
  • la solitude,
  • le manque d'intérêt pour le présent,
  • le sentiment de découragement,
  • le sentiment d'incertitude,
  • le sentiment d'hypersensibilité aux influences,
  • le sentiment de préoccupation excessive du bien-être des autres, etc.

Les fleurs de Bach peuvent être utilisées en traitement des dépressions légères et transitionnelles.

Ces pros peuvent vous aider