Plus d'envie ... sensation de passer à côté de sa vie, mais en étant résigné

Question détaillée

Question posée le 30/01/2017 par Michel

Bonjour,

Je suis un homme, âgé de 48 ans, séparé depuis 2 ans, vivant avec mon enfant

je ne ressens plus d'envie ... ni de direction ... surtout de l'ennui, que ce soit dans un diner, une vie sociale.

Malgré cela je ne me laisse pas aller, donc je ne sais pas si c'est de la dépression... Juste une perte de motivation et d'envie. Ni l'envie d'un nouveau projet pro (et pourtant il faudrait), ni l'envie de rencontrer quelqu'un ( pas de souffrance à être seul, pas l'envie de remplir un vide, que je ne ressens pas ..... juste pas l'envie d'être en "séduction" ). Une nette tendance à se sous estimer, et ne pas voir ce que je pourrais apporter à quelqu'un à vrai dire.

6 mois de psy, et rien n'est vraiment ressorti, en dehors d'une grande fatigue de blablater .... sans que rien n'avance ( même si j'ai conscience d'être seul responsable si cela avance ... ou pas)

Que faire ? qui consulter ? je suis preneur de piste .... car je sens que cette situation ou il ne se passe rien ... situation dans laquelle je m'installe gentiment .... situation que je fini par trouver normale, et qui ne l'est sans doute pas ( quand tout le monde avance dans sa vie, a des envies, fait des projets ... moi pas )

Signaler cette question

5 réponses d'expert

Réponse envoyée le 30/01/2017 par un Ancien expert Ooreka

Bonsoir Michel,

Vous êtes divorcé de puis 2 ans et vous vivez avec votre enfant. Vous avez vécu combien d'années avec votre ex épouse? Quel âge a votre enfant?
Si vous avez vécu longtemps avec votre compagne, c'est normal de vivre ce que vous vivez en ce moment. Tous les jours, notre vie est parsemée de deuils: cela peut-être le décès d'un proche mais aussi des transitions de vie. Votre divorce est un deuil et comme tout deuil, il faut réussir à le surmonter. Je suppose que vous avez dû passer par différentes étapes: le déni, la colère, la négociation, la culpabilité, la dépression, l'acceptation. Peut-être qu'aujourd'hui, vous êtes dans la phase de dépression "juste une perte de motivation et d'envie". Vous n'avez plus envie de rien: ni travailler, ni sortir. Cette étape est une étape obligée dans le processus du deuil, elle vous permet de mettre à nu l'ampleur de votre détresse. C'est aussi la phase où vous êtes le plus vulnérable aussi car vous avez tendance à vous isoler. Il est donc important d'être soutenu pendant cette phase. En plus, vous avez un enfant à charge. Je sais que c'est difficile mais il a besoin de vous, il a besoin de votre présence, de votre force, de votre tendresse. Je ne sais pas si cela peut vous aider mais lui aussi doit faire le deuil de sa mère. Pour en revenir à vous, vous pouvez vous en sortir même si cela prend du temps, vous pouvez retrouver de la confiance en vous, refaire des projets, reprendre goût à la vie. Pour cela, il faut que vous trouviez un professionnel qui sera à votre écoute et qui pourrait vous proposer des solutions adapter à votre état. L'objectif serait d'arriver à la dernière étape du deuil, celle de l'acceptation. Accepter ce qui vous arrive, prendre votre détresse à bras le corps et la jeter hors de vous. Accepter que cette séparation n'altère en rien ce que vous êtes, ce pourquoi vous êtes fait. Accepter de revivre, de retrouver des moments intenses avec votre enfant, vos amis.

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 31/01/2017 par Anonyme

Bonjour Marion,

Merci d'avoir prit le temps de me lire, et me répondre.
En couple pendant 28 ans, mon fils a 16 ans.
J'ai bien sûr tenté une thérapie avec un psy(chiatre), nous avons parlé parlé parlé ... de moi ( chose assez compliqué pour moi ) ... recherchant dans le passé le pourquoi d'un présent. Très honnêtement, en dehors du plaisir de converser avec quelqu'un de neutre, sans jugement .... suis pas persuadé que cela me soit adapté. Cela ne m'a pas avancé a grand chose de savoir pourquoi j'agis comme ci ou comme ca .... je préférai nettement des outils actifs. Un peu étonné d'ailleurs car, malgré les 6 mois passés a discuter, j'ai dû annuler un rdv, et derrière n'ai pas repris de rdv .... et bien aucune nouvelle du psy. Même si je sais parfaitement qu'il incombe au patient de s'engager.
Bref, j'ai l'impression, bien sûr, d'avoir passé quelques étapes que vous décrivez .... je ne me sens pas vraiment en dépression ( suis actif, pas envie de rester couché ) je me sens plus " perdue " sur la/ les directions a prendre... avec une sensation de "j'men foutisme" total .... ce qui, pour moi, est assez étonnant !! mais j'imagine que pour vous, cela vous parle.
Donc effectivement je choisis le retrait, afin de préserver l'entourage, qui n'ont pas a payer mon comportement.

Je pense avoir parfaitement accepté la séparation, mais me sens comme totalement bloqué sur une étape sans doute !! bien sûr que je souhaiterai être aidé ... mais ne croyant pas/plus en grand chose, c'est aujourd'hui assez compliqué ! et surtout quelle technique choisir ?! parler ne m'a, pour le moment, pas beaucoup réussi. A part renseigner mon interlocuteur sur un ressenti, que je décris parfaitement bien, mais je n'apprends pas grand chose sur le suite :-)

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 31/01/2017 par Marianne94

Bonjour Michel.

Si vous n'avez pas d'envies directes, vous avez envie d'en avoir et c'est bien le plus important. Selon la manière dont vous avez vécu jusqu'ici, notamment durant votre mariage, des émotions et étapes douloureuses ont pu pousser votre inconscient à vouloir éviter de nouvelles possibilités, de crainte de souffrir.
Votre inconscient perçoit et gère 2000 informations chaque seconde, dont en moyenne 7 parviennent à votre conscient, choisies par lui. Pour ranimer la flamme des envies et cheminer vers de nouvelles aventures, l'hypnose est un allié extraordinaire. Cet allié vous permettra, si vous le souhaitez, de communiquer avec votre monde intérieur et les émotions qui le modulent, plutôt que d'uniquement raisonner sur ce qu'a perçu votre conscient.

Vous souhaitant de renouer avec le côté pétillant de la vie, pour vous homme et pour vous papa : votre enfant est probablement la personne sur laquelle vous avez le plus d'influence, par les mots et surtout par l'exemple...

Restant à votre écoute.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 01/02/2017 par Gabriel Choukroun

Bonjour,

Vous pouvez consulter un coach comportemental et émotionnel.
Son travail est de vous accompagner à comprendre les processus inconscients qui sont en vous et génère cet état mais aussi à vous aider à établir des projets.
Ce type de coaching rentre dans le domaine des thérapies brèves, c'est très technique même si ça a l'air de séances de discussion.

Il ne s'agit pas de raconter sa vie en détail.

Compter une moyenne de 20 h d'entretien donc environ 4 mois de travail pour boucler l'ensemble.

Au niveau des coûts c'est en général plus cher qu'un psy mais le travail se fait plus en profondeur (selon l'expérience du coach) et sur un délai beaucoup plus court.

Bien à vous

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 01/02/2017 par Anonyme

Merci beaucoup pour vos réponses,
Vous me parlez de coaching comportemental, est ce ce que l'on appelle TCC ? Cela semble me correspondre, quelque chose de pro actif. Auriez vous quelqu'un à me conseiller ?
Merci beaucoup

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 01/02/2017 par Gabriel Choukroun

Ce n'est pas tout à fait la même chose.
Les TCC sont des thérapies brèves mais les techniques de résolutions prennent beaucoup plus de temps et ils travaillent moins en profondeur.

Pour ce qui est de coaching, je suis moi même coach comportemental et émotionnel, si vous le souhaiter je peux vous recevoir si vous êtes dans la région Parisienne.

Je reste à votre écoute

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 04/02/2017 par Cabinet médical / Tunisie

Dr Anouar Jarraya Vous entamez précocément votre crise du milieu de vie
Un coach émotionnel peut vous aider
Courtoisement

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 04/02/2017 par Philippe NGUYEN

Bonjour,
A vous entendre, je me suis demandé si vous vous empêchiez de rencontrer quelqu'un d'autre qui vous manque, du fait de la présence de votre enfant. Sans doute auriez-vous d'abord avantage à en parler avec votre enfant afin que puisse, par la suite, mieux s'exprimer vos besoins recherchés plus légitimement...

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 04/02/2017 par Anonyme

Merci Mr Nguyen pour votre message,
Je ne rencontre personne pour plusieurs raisons, l'envie n'est pas vraiment la, ne travaillant actuellement pas je ne peux pas dire que je fais beaucoup de rencontres.... J'ai tenté les sites de rencontres (en me faisant violence) mais je n'y crois pas vraiment... Et d'ailleurs j'ai été servi car peu de rencontres... Et je me demandais vraiment ce que je faisais la. Je regarde les couples autour de moi, et je trouve qu'une grande majorité sont en couple uniquement pour ne pas être seul, et personnellement je ne ressens pas ce besoin ! D'autant qu'au jour d'aujourd'hui je ne vois pas bien ce que je pourrais apporter à l'autre. Bien sûr je me repli sur moi même malgré moi, mais je ne suis jamais aussi bien que seul. Même entre amis j'ai la sensation désagréable de ne pas être présent, je m'entends parler (et ce n'est pas brillant

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 04/02/2017 par Anonyme

Sans compter les dommages collatéraux, pas agréable pour des parents de voir leur enfant comme ça, et j'en suis vraiment désolé .... Sans compter que j'ai moi même un enfant, mais malgré ça la force ne vient pas

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !