Je n'aime pas ma vie. Je suis perdue.

Question détaillée

Question posée le 05/02/2017 par Rosedusoleil

J'ai deux enfants qui ont maintenant 20 et 17 ans et cela fait 8 ans que je vis avec un homme à qui je dois beaucoup certes mais depuis plusieurs années ma fille et lui ne s'entendent pas. Du coup je vis dans l'appartement en dessous avec elle (mon fils fait ses études à Paris). Depuis le départ de mon fils la vie avec ma fille est très difficile à cause de son caractère et j'accumule de la tristesse, des sentiments d'échec, d'insuffisance, parfois agressive au bord du burn oui car au travail c'est dur aussi. Pas d'amis car les différentes épreuves de ma vie m'ont éloigné d'eux et mes sentiments pour mon compagnon diminuent de plus en plus, je suis perdue ma fille va bientôt partir aussi, je ne vois que du noir pour moi.

Signaler cette question

3 réponses d'expert

Réponse envoyée le 05/02/2017 par Maurice Gaillard Psychologue

Bonjour,
Non seulement c’est dur pour vous, mais en vous lisant attentivement, j’ai l’impression que vous prenez tout sur vous (échec, insuffisance).... Et en vous rendant ainsi coupable de bien des choses, vous ne ferez que remuer le couteau dans vos propres plaies.
Dans l’immédiat, un appui médicamenteux avec votre médecin serait déjà un préalable afin de soulager un peu votre tension psychologique au quotidien.
Mettre les choses à plat, faire le point avec l’aide d’un psy mérite aussi d’être envisagé. Un regard neutre, extérieur, vous aidera à prendre de la distance.
Si vous en avez la possibilité, est ce que vous pourriez aussi renouer du lien social à travers des associations, par exemple, du bénévolat... ?
Voilà des pistes.
Cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 05/02/2017 par OXYZEN

Vous avez choisi un bien joli avatar pour vous représenter: Rosedu soleil.Il est très positif ! Vous vivez des moments sombres.Je crois comprendre que votre compagnon n'est pas le père de vos enfants.De votre message on perçoit que vous subissez:Vous subissez le conflit de votre fille et votre ami,vous subissez votre logement qui vous éloigne à la fois physiquement et du coeur d'avec votre ami,vous subissez l'attitude de votre fille aux prises avec l'adolescence,votre travail ne vous épanouit pas....Pour enrayer tout ceci et repartir vers "le rose,la rose et le soleil" il va falloir que vous déterminiez ce que vous voulez.Savoir dire NON à ce que vous ne voulez plus.Choisir!!!Alors,un truc de coach:prenez une feuille,tirez un trait vertical au milieu.A gauche écrivez ce que vous aimeriez pour vous.A droite ce que vous ne voulez plus.Le fait de l'écrire sur papier vous soulagera un peu.Puis commencez à vous affirmer:votre fille vous parle mal:posez les règles de vie.Cela la rassurera.Vous souhaitez voir votre ami 3 soirs par semaine:faites le....etcEt vous allez voir qu'en reprenant confiance la lueur du soleil réapparaitra.Vous pouvez aussi vous faire aider par un psychothérapeute .Et n'hésitez pas à revenir vers moi si vous le souhaitez.Cordialement.Marie-Hélène

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

4 commentaires

Commentaire posté le 05/02/2017 par Anonyme

Merci pour votre réponse, je vais réfléchir à ce que vous me dites. Mon autre problème c'est que je me trouve dans un conflit de loyauté vis-à-vis de ma fille qui déteste mon compagnon et qui pense "pour mon bien" qu'il faut que j'arrête de le voir, et vis à vis de mon compagnon pour qui j'ai des sentiments et qui déteste ma fille..., que dois-je faire ?

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 05/02/2017 par OXYZEN

Votre fille veut vous protéger.Mais ce n'est pas son rôle même si ce que je vous dis semble dur.C'est vous seule qui savez ce qui est bien pour vous et pourquoi,au jour d'aujourd'hui cet homme vous convient.Il semble compréhensible que votre fille et votre compagnon se disputent.....Vous.Mais ils n'ont pas la même place.Dites à votre fille"j'entends tes inquiétudes pour moi,je comprends que c'est par amour que tu me dis ça.Mais pour le moment(on ne sait jamais vers où on va) il est celui que je choisis.Je t'aime".Rassurez là.A votre compagnon ,n'imposez pas votre fille qui a 17 ans a d'autres chats à fouetter(as t'elle un père qu'elle voit?).Ne parlez plus de votre fille ensemble et poursuivez pour vous ce travail de votre quête personnelle:qu'est-ce que je veux vraiment.Courage et continuez d'échanger si vous y trouvez du mieux.A bientôt.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 05/02/2017 par Anonyme

Oui cela me fait du bien d'en parler car je vois plus clair, merci pour vos conseils. Oui elle a un père qu'elle voit un week-end sur deux même si cette relation n'a pas toujours été sans heurts. Oui avec mon compagnon je me rapproche puis je m'éloigne c'est confus dans ma tête car toutes ses paroles blessantes sur ma fille m'ont touché en plein coeur et ont blessé mon amour pour lui, me demandant s'il est vraiment fait pour moi, s'il ne serait pas plus épanouissant pour moi de le quitter... bref je ne sais plus si c'est lui le problème, ma fille le problème ou moi le problème !

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 05/02/2017 par OXYZEN

Peu à peu tout va se clarifier.Vous savez c'est comme quand on fait un grand ménage!On enlève tout,on entasse,on nettoie puis on remets en place.Vous êtes dans la phase où tout est entassé.Nettoyez en réfléchissant à vos choix(il faut parfois un peu de temps,laissez votre intuition vous guider).Votre fille sera toujours votre fille .En rapport avec votre compagnon,il a le droit de penser bien sûr,mais sans manquer de respect dans ses mots et dans ses actes.Voyez le peut-être au rythme de votre fille,chacun son tour.Vous êtes mère mais vous êtes aussi une femme.Et vous allez retrouver cet aspect....Vous êtes sur la bonne voie.Je vous répondrai toujours.

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 05/02/2017 par Cabinet médical / Tunisie

Dr Anouar Jarraya psychiatre psychothérapeute Tunis Bjr Mme
Comme vous le dit mon collègue Gaillard, vous semblez prendre tout pour vous vous vous culpabilisez de la séparation d"avec votre ex(le père de vos deux enfants?)
Votre aîné a choisi son chemin il entreprend ses études à Paris-votre cadette est une fille et en fin d'adolescence:elle aussi ne tardera pas à partir une fois bachelière: vous vous voyez déjà face au syndrome du nid vide
Vous avez dû être une personne discrète volontiers effacée, ayant des problèmes relationnels vous manquez de confiance en vous
Votre fille du fait de son âge, se "parentèlise" et prend de l'ascendant sur vous par amour certes, par rejet de son beau-père aussi, et semble faire bon marché de votre vie de couple
C'est là qu'elle inverse les rôles et qu'il vous appartient de lui montrer la ligne rouge à ne pas dépasser vous avez le droit et le devoir de défendre votre vie de femme soucieuse de son couple: c'est votre domaine réservé
Après tout son père, votre ex a dû refaire sa vie de son côté:je ne pense pas qu'il tolère la moindre remarque de votre fille sur sa compagne
Je vous conseille de consulter un(e) psy volontiers hypnothérapeute pour vous aider à voir plus clair en votre situation
Je reste à votre écoute
Coourtoisement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

3 commentaires

Commentaire posté le 05/02/2017 par Anonyme

Bonjour oui vous avez vu juste à mon sujet ! En fait je culpabilise pour tout parce que ma fille m'en veux beaucoup (nous allons consulter pour ça) et je vis comme un échec la mésentente entre mon compagnon et ma fille car je me dis que j'ai raté quelque chose, surtout que pendant 2 ans j'ai constamment fait les aller-retour entre eux. A force d'essayer de tout concilier j'ai le sentiment d'avoir juste depense de l'énergie pour rien et au final personne n'est heureux ! Oui ma fille va mieux depuis que je vis avec elle mais le break instauré par mon compagnon avec lui suite à trop de tensions avec ma fille me rend quand même malheureuse et je n'arrive pas à digérer ses paroles presque insultantes vis à vis de ma fille. Tout cela me tourmente énormément !!!

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 05/02/2017 par Anonyme

Par ailleurs oui je vis aussi très mal le futur nid vide !! Le vide devant moi me fait peur et je perds tous mes repères. Mon problème c'est que Je n'arrive pas à savoir ce qui est bien pour moi alors que pour mes enfants la question ne se posait pas. Est-ce dû à un manque de confiance ?

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 05/02/2017 par Cabinet médical / Tunisie

Dr Jarraya merci pour ces données c"est à la fois un manque de confiance et d'estime pour vous-même vous vous "sacrifiez" et vous "effacez" devant les autres "par générosité" (en fait pour "acheter" leur bonnes dispositions envers vous) C'est rare que vous soyez comprise ce qui vous pousse à redoubler d'efforts ...et la roue tourne
Vous êtes trop soucieuse de ce qui se dira ou RISQUE de se dire de vous pour repérer ce qui est bon pour vous
Vous avez probablement souffert dans votre enfance:une mère trop dure ou à l'opposé une mère trop laxiste quasiment absente
Vous pourrez le corriger
Courtoisement

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider